Amélioration des hydrosystèmes sur l'exploitation (Rochefort Montagne - Puy-de-Dôme)

Nom de la structure : E.P.L.E.F.P.A. de Rochefort Montagne
Téléphone : 04.73.65.82.89
Contact (courriel) : lpa.rochefort-montagne@educagri.fr
Contact2 (courriel) : fabien.brosse@educagri.fr
Contact3 (courriel) : sylvie.hausard@educagri.fr
Adresse postale : Le Marchedial
Code postal : 63210
Ville : ROCHEFORT MONTAGNE
Département : Puy-de-Dôme
Type d'initiative : milieu naturel, qualité de l'eau
Contexte : Situé dans le parc naturel régional des volcans d'Auvergne, le lycée agricole de Rochefort montagne forme de futurs éleveurs et gestionnaires de l'environnement.
Son exploitation agricole, en agriculture biologique, produit des ovins de race locale (rava), du lait et des produits laitiers (fromage et yaourts issu de l'atelier pédagogique). Elle dispose également d'un rucher pédagogique.
En 2016, une réflexion sur une meilleure valorisation pédagogique de l'exploitation aboutit à la création d'un atelier "Puits de carbone et biodiversité" sur l'exploitation du Marchedial, avec l'objectif d'associer les élèves des deux filières sur un projet commun.
Un "tiers-temps" enseignant permet d'animer le dispositif qui regroupe la direction du lycée et de l'exploitation et les enseignants volontaires pour mener des projets avec leurs classes. Les pistes d'action sont le piégeage du carbone via la gestion du réseau de haies et des actions d'agroforesterie ainsi que le renforcement des services écosystémiques : amélioration du fonctionnement des hydrosystèmes, meilleure gestion des prairies,...
Objectif : - renforcer le rôle et les services rendus par l'ensemble des milieux hydriques sur l'exploitation.
- montrer aux apprenants et sur le territoire une exploitation agricole fonctionnant dans le respect de l’environnement (réglementation Loi sur l'eau entre autre).
Le diagnostic mené par la classe de BTS Gestion et protection de la nature a mis en évidence des atouts et des points noirs qui ont débouché les objectifs opérationnels suivants:
- améliorer le réseau de mares
- gérer les points noirs (zones d'embourbement, traversée à gué, présence de résineux à proximité du cours d'eau, berges dégradées,...)
- améliorer l'alimentation en eau des animaux au pâturage
- améliorer la traversée des engins et des animaux du cours d'eau
- restaurer la ripisylve
Description de l'action : La mise en place de cet atelier et des actions qui en découlent est entièrement conçu et réalisé par les étudiants et élèves du lycée en démarche de projet :
- 2016/2017 : plan des gestion des haies de l'exploitation et recherche de valorisation des produits des haies (projet litière avec la plaquette produite), actions d'amélioration des haies existantes et plantations.
- 2017/2018 : amélioration des hydrosystèmes (cf. ci-dessous et documents en pj)
- 2018/2019 : verger conservatoire, site de démonstration de méthodes de lutte alternatives contre le campagnol terrestre
+ mise en place de suivis écologiques et réalisation de buttes de permaculture.

Les étudiants de BTS ayant travaillé sur le diagnostic ont proposé des pistes d'amélioration au directeur d'exploitation.
Après validation par le conseil d'exploitation, un dossier de demande de subvention a été déposé auprès de l'agence de l'eau Loire-Bretagne, avec l'appui du technicien du contrat territorial de la rivière Sioule.
Les actions d'amélioration ont été réalisées dans le cadre d'un chantier de génie écologique de grande ampleur qui a associé 8 classes du lycée, les salariés et le directeur d'exploitation ainsi que de nombreux enseignants, avec l'appui technique du technicien rivière du secteur. Chaque groupe d'étudiants encadrait des élèves de différentes classes sur des projets en relation avec leur formation.
Résultats : - une mare d'ombre restaurée,
- une mare créée en supprimant une zone d'embourbement
- 1 zone d'abreuvoir assainie et stabilisée
- 3 abreuvoirs en descente créés (dont 2 sur l'ancien passage à gué)
- 1 passerelle tracteur et bétail installée (prototype sur le département)
- des résineux éliminés
- 1 ancien abreuvoir dans le cours d'eau réhabilité : création de méandre, pose de toile de coco et de fascines de saule, retalutage de la berge.
- 1 encoche d'érosion traitée par pose d'un peigne végétal
- 1 200 m de ripisylve préservée par suppression de l'ancien barbelé et pose de clôture électrique à distance pour permettre à la ripisylve de se régénérer.
Utilisation pédagogique : - BTS GPN2 : modules M51-M52-M53-M54
  • diagnostic : Expertises naturaliste (M51)
  • concerttion territoriale (M52)
  • conception et encadrement d'un chantier de génie écologique (M53), support du CCF E6-2.
  • réalisation de supports de communication (M54)
- 1ère GMNF : modules MP MP2 MP3 et MP4
  • expertises naturalistes (IBGN)
  • chantier de génie écologique (chantier école)
- 1ère CGEA : module MP51 - chantier clôtures
- Terminales GMNF : support pour le passage du CACES (minipelle)
- Seconde Production animales : module EP3 et pluris - chantier clôtures
- Seconde NJPF : module EP2 - préparation du chantier
- BTS GPN1 : modules M53 et M54
  • participation au chantier et article de presse
- 1ère STAV : module M72 - IBGN et visite de chantier
Autre valorisation : - meilleures conditions de travail des ouvriers agricoles (passage sécurisé des animaux, points d'abreuvement évitant les transports d'eau,...)
- amélioration du confort des vaches laitières : meilleures conditions de franchissement et d'abreuvement
- travail de conception et réalisation en partenariat étroit avec le technicien du contrat territorial de la rivière Sioule
- visite des techniciens rivières de 4 syndicats pendant le déroulement des travaux (avril 2018)
- visite de techniciens et d'élus du contrat territorial Sioule à l'automne 2018
- reconnaissance du savoir faire du lycée (filière GMNF) qui est demandé par les différents syndicats de rivière
- le lycée dispose désormais d'une plateforme de démonstration avec des travaux exemplaires : support de travail pour les classes du lycée et pour les visites de classes (Vet Agro Sup)
- reconnaissance du lycée dans le domaine de la biodiversité et plus largement "élevage et biodiversité" : intégration dans le séminaire I-Site sur les controverses en élevage ; groupe de travail INRA-Vet Agro Sup pour concevoir et tester ensemble de nouveaux systèmes bovins laitiers
- mares disponibles pour réaliser des suivis écologiques et des animations
- amélioration des connaissances des enseignants participants au projet
- travail de groupe entre les enseignants
- chantier très fédérateur au sein du lycée

article de valorisation de l'action de l'exploitation :lien
Calendrier : 2017 : diagnostic écologique et agronomique, proposition d'actions et préparation des demandes de subvention
2018 : préparation et réalisation des travaux (avril) ; visites à partir de l'automne ; attente des subventions. Suivis écologiques.
Perspective : Le chantier a été réalisé dans son intégralité avec les classes du lycée.
Il s'intègre pleinement dans l'atelier "Puits de carbone et biodiversité, un outil pour enseigner autrement" dont les effets écologiques et économiques restent à suivre.
Des suivis écologiques ont été mis en place (IBGN, suivi écrevisses, suivi loutre et campagnol amphibie, suivi amphibiens, suivi odonates) et sont réalisés chaque année par des classes (IBGN) ou des groupes d'étudiants de BTS Gestion et protection de la nature (autres suivis) avec des protocoles que nous essayons de normaliser afin qu'ils soient reproductibles.
Le suivi économique de l'atelier puits de carbone et biodiversité sera à consolider avec l'arrivée d'un chef de projet de partenariat (dispositif DGER) qui travaillera sur le pilotage de l'exploitation via son bilan carbone.
Partenariats techniques/financiers : Cette action a été réalisée en partenariat étroit avec l'animateur du contrat de rivière Sioule auquel elle a été intégrée.
Elle a été soutenue financièrement par l'Agence de l'eau Loire-Bretagne.
ameliorationdeshydrosystemessurlexploitati_p1140707.jpg ameliorationdeshydrosystemessurlexploitati_p1140720.jpg