Protocole de prélèvement, d’échantillonnage, et d’analyse des boues de Filtres Plantés de Roseaux (FPR) en vue de leur valorisation par épandage agricole

Type de ressource
  • publication
Thématique
  • environnement - milieux naturels
  • eau-agriculture
  • asssainissement
Description Ce document a été élaboré dans le cadre de l’atelier thématique du Groupe de travail Evaluation des Procédés Nouveaux d’Assainissement des petites et moyennes Collectivités (EPNAC) sur le « curage et l’épandage des boues de filtres plantés de roseaux et lits de séchage plantés de roseaux ».
Quelle que soit la filière sélectionnée pour l’épuration des eaux usées, les quantités de boues produites sont plus ou moins importantes. Se pose alors la question de leur valorisation. C’est aussi le cas des Filtres Plantés de Roseaux, filière qui s’est répandue dans les communes de France depuis une vingtaine d’années.
Comme indiqué dans l’introduction du protocole, la valorisation des boues par épandage agricole, lorsqu’elle est possible, est à la fois l’option la moins coûteuse pour les collectivités et la plus cohérente vis-à-vis de l’économie des ressources naturelles.
Cependant l’épandage agricole n’est autorisé que si sont démontrés, un intérêt agronomique des boues pour les parcelles épandues et leur innocuité, c’est-à-dire le respect des teneurs réglementaires en éléments traces métalliques (ETM) et en composés traces organiques (COT).
Ces valeurs doivent donc être connues avant tout épandage. D’où l’importance d’avoir un protocole bien défini pour cela.
La table des matières du document se présente comme suit :
-1.Préambule.
-2.Introduction et éléments de contexte.
-3.Quand décider de curer les boues d’un FPR ?
-4.Estimation du tonnage de boues à épandre.
-5.Calendrier des analyses de boues à réaliser pour un épandage agricole.
-6.Méthodologie pour la réalisation des prélèvements et échantillons.
-7.Chantiers de curage et d’épandage, retours d’expérience.
-8. Questionnaires d’acquisition de Retours d’expérience (à nous renvoyer).
-9.Références bibliographiques.
A noter que le protocole inclut un questionnaire à retourner au Groupe de travail afin que les acteurs concernés par la gestion des FPR puissent contribuer à améliorer les connaissances sur la filière.
Le groupe de travail national EPNAC, constitué à l’initiative d’Irstea, réunit des professionnels de différents organismes publics de l’assainissement en France autour des questions de l’épuration des eaux usées en milieu rural. La complémentarité des compétences des acteurs du groupe permet d’aborder globalement le domaine de l’assainissement sous ses aspects techniques, scientifiques, réglementaires et économiques.