Traçage en réseau d'assainissement / Outil de vérification des débitmètres

Type de ressource : multimédia/en ligne
Thématique : asssainissement, autres
Description : La connaissance des débits et des charges polluantes rejetées par la station de traitement des eaux usées et le système de collecte est fondamentale pour vérifier la conformité du système d'assainissement au regard de la directive ERU. Cela permet également aux collectivités de mieux apprécier le poids de la pression « assainissement » au regard notamment des objectifs de bon état des masses d'eau.
Les lois et codifications françaises, arrêté ministériel du 21 juillet 2015 ( lien), remettent fortement en lumière cette caractérisation des débits (article 17-II) et précisent les obligations vis à vis des rejets du système de collecte.
La caractérisation d'un débit sur le système de collecte, et notamment pour les déversoirs d'orage, peut être réalisée par plusieurs techniques (dont le mesurage de la hauteur et de la vitesse) .
Les collectivités, selon la charge de leurs déversoirs ou trop-pleins, doivent estimer ou mesurer ces débits.
La distinction entre mesure et estimation, renvoie implicitement à une différence de qualité, la première étant supposée plus exacte et moins incertaine que la deuxième.
Mais comment qualifier un dispositif de mesure afin de démontrer qu'il produit une mesure et pas une estimation ?
La méthode de traçage par injection ponctuelle est l'une des méthodes. En effet, elle permet de calculer le débit d'un écoulement indépendamment des mesurages de hauteur et de vitesse. Le débit ainsi calculé peut permettre de vérifier un débitmètre en place ou une mesure de vitesse d'écoulement.
Ce tutoriel vidéo, décrit les 7 étapes d'un traçage par injections ponctuelles de sel et de Rhodamine WT.
cf lien pour vidéo complète (34 min.), l'utilitaire Excel nécessaire aux différents calculs de la méthode, le teaser présentant la vidéo (3,40 min.).