L' « Agro-écologie Tour » du Grand-Est

Le 18 mai 2016 s'est tenu sur le site de l'EPLEFPA de Metz-Courcelles-Chaussy le 1er salon des exploitations agricoles d'enseignement et d'expérimentation, proposé par le réseau régional Grand-Est de l'enseignement agricole. Retour sur l'évènement...

image stand2.jpg (0.2MB)
La visite des stands proposés par les EPLEFPAs
Il est encore tôt ce matin du 18 mai, mais déjà quelques deux-cents lycéens de l'établissement de Metz-Courcelles-Chaussy sont à pied d??uvre pour accueillir les invités à ce premier Agro-écologie Tour : café de bienvenue, orientation, stands de vente de gâteaux (dont les bénéfices financeront le voyage d'étude en Roumanie), préparation du barbecue géant pour le repas du midi,... C'est que l'on attend plus de trois-cents autres lycéens venus des autres établissements du Grand-Est, certains d'entre-eux chargés d'animer le propre stand de leur établissement : il y en a dix-neuf au total, dont trois proposés par des stations d'expérimentations*.
image stand.jpg (0.2MB)
Les visiteurs sont invités à tester leurs connaissances
Les bus arrivent au fur et à mesure, libérant des groupes de jeunes (ou de moins jeunes) prêts à découvrir et à présenter toute sortes d'approches agro-écologiques, de systèmes innovants en production végétale ou animale : préservation du sol et de l'eau, biodiversité, croisement de races en production laitière ou encore santé et bien-être animal. Il y a même une classe venue du Luxembourg voisin, alors même que ce sont là-bas les vacances scolaires !


Ostéopathie, enfouissement du lisier et associations de cultures
image osteopathie.jpg (0.1MB)
Bien-être et santé animale : l'ostéopathie bovine
Sur l'un des trois stands de l'EPLEFPA de Metz, Gaelle, Constance, Mélanie et Naomi, étudiantes en BTS Agronomie et productions végétales, valident leur projet d'initiative et de communication (dans le cadre de leur formation). Il s'agit de sensibiliser le public, à l'aide d'un quizz et sur la base des résultats d'une enquête menée auprès d'agriculteurs lorrains cette année, sur l'intérêt des associations de culture (prairies multi-espèces ou maïs-légumineuses par exemple) : « En alimentation animale, ça permet de ré-équilibrer la balance azote-protéine et de s'affranchir des correcteurs azotés dans la ration ». Sur les tables voisines, on peut aussi découvrir les expérimentations en gestion des adventices du vignoble champenois (EPLEFPA d'Avize), la conversion à l'agriculture biologique (EPLEFPA de la Meuse)... Non loin de là, le Village des partenaires professionnels abrite d'autres stands, comme par exemple celui sur l'utilisation de produits homéopathiques en élevage, qui attise la curiosité.
image enfouissement_lisier.jpg (0.2MB)
Pour limiter les gaz à effet de serre : l'enfouissement du lisier
Les séances de démonstrations sont un succès : l'ostéopathie bovine, le désherbage mécanique à la roto-étrilleuse, le monitoring (pour détecter le vêlage des vaches) et l'enfouissement du lisier (pour diminuer le transfert de gaz à effet de serre dans l'atmosphère) attirent en masse les groupes armés de leur smartphones qui filment, questionnent, témoignent.


A la découverte de la ferme des Mesnils
Laurent Rommert, directeur de l'exploitation de l'EPLEFPA messin est bien sûr sous les feux de la rampe aujourd'hui. Les ateliers phares sont présentés in situ : élevage (développement du pâturage à l'herbe), maraichage biologique (avec vente directe) et grandes cultures céréalières (semis direct, désherbage mécanique,...). Sur ce territoire aux forts enjeux de qualité d'eau, une expérimentation originale, menée sur un mini bassin-versant de 15 hectares, est présentée. Il s'agit d'évaluer le transfert des produits phytosanitaires dans les eaux de drainage de quatre parcelles test (avec réduction de l'utilisation des herbicides d'une part et agriculture de conservation des sols d'autre part), les étudiants de la filière BTS Gestion et maîtrise de l'eau étant impliqués dans la mise en ?uvre du protocole et dans l'analyse des résultats.

L'après-midi permet de continuer visite des stands, présentations et démonstrations : pas de doute, cette première édition du salon est en train de réussir son objectif de facilitateur d'échanges et de mise en relation entre établissements, pour des nouveaux projets au service d'une agriculture innovante et plus respectueuse. A suivre...

* fermes de l'INRA à Mirecourt, d'Arvalis à Saint-Hilaire en Woëvre et de l'ENSAIA à Nancy

Voir la vidéo :

metz_agroecologie_tour_2016 par eau-ea