Unité pilote de lombricompostage d'effluents de pisciculture (La Canourgue - Lozère)

Nom de la structure : Lycée Louis Pasteur / Ferme aquacole Source du Frézal (EPLEFPA Lozère)
Téléphone : 04 66 32 83 54
Contact (courriel) : philippe.leroy@educagri.fr
Contact2 (courriel) : catherine.lejolivet@educagri.fr
Code postal : 48500
Ville : La Canourgue
Département : Lozère
Type d'initiative : traitement des effluents, qualité de l'eau
Contexte : La gestion des boues est un enjeu majeur pour les installations aquacoles continentales. L'évacuation de ces boues (très liquides) se fait généralement par tracteur et tonne à lisier (coût d'évacuation et impact carbone). L'épandage agricole est actuellement la principale voie d'élimination (sans traitement) de ces boues. Sur le plan législatif et règlementaire, l'aquaculteur est responsable des boues, mais il ne peut garantir leur traçabilité et leur innocuité pour l'environnement...
Objectif : - dépasser la problématique de l'évacuation des boues par une véritable valorisation, conjointe à celle des déchets verts sur un territoire
- transformer des déchets (boues et déchets verts) en produits : compost, engrais liquide ("lombrithé") et lombrics
Description de l'action : Le site de démonstration de La Canourgue est partie prenante du projet Innoqua, qui réunit une expertise multidisciplinaire de 20 partenaires autour du traitement des eaux usées basé sur la capacité d'épuration naturelle de macro et micro-organismes.
Le système de traitement est réalisé en deux phases :
1/ Au niveau de l'abri :
pompage et décantation des boues liquides de la pisciculture (et des boues ultimes de la serre d'aquaponie) dans des conteneurs > épaississement avec des copeaux de bois (non traités) > malaxage avec des déchets verts broyés et macération
2/ Au niveau du hangar :
compostage thermophile (fermentation chaude) sans vers de terre pendant 2 semaines > inoculation des lombriciens (Eisenia fetida et Eisenia andrei) dans les conteneurs > lombricompostage (maturation) pendant 10 semaines > criblage (maille 5 mm pour récupérer les lombrics) et séchage (soufflerie) du compost > mise en sachets et valorisation
Résultats : Capacité de traitement actuelle : 60 m3 de déchets/an (40 % de boue piscicole soit 24 m3/an + 60% de déchets verts soit 36 m3/an)
capacité de production de lombricompost escomptée : 20 m3/an
Objectif de qualification du lombricompost conforme à la norme NFU 44-051 (AB)
Utilisation pédagogique : Liens avec les formations dispensées : bac pro et BTSA aquaculture, BTSA GEMEAU
Autre valorisation : - cf. plaquette et vidéo
- via la plateforme technologique régionale GH20
Partenariats techniques/financiers : Partenariats techniques : Association Lombriteck, communauté de communes
Partenariats financiers : Union européenne (programme Horizon 2020), Agence de l'eau Adour-Garonne, région Occitanie, conseil départemental Lozère, SDEE (Syndicat Départemental d'Energie et d'Equipement de la Lozère)
unitepilotedelombricompostagedeffluentsde_capture-décran-2020-06-26-à-10.46.47.png unitepilotedelombricompostagedeffluentsde_capture-décran-2020-06-26-à-10.47.57.png
Lien vers vidéo de présentation (1) : https://www.youtube.com/watch?v=nQw6CgMsPN4&feature=youtu.be