Une ZTHA pour limiter les transferts de pesticides (Yvetot - Seine Maritime)

Nom de la structure : EPLEFPA de Seine Maritime
Téléphone : 02 35 95 94 80
Contact (courriel) : arnaud.izabelle@educagri.fr
Contact2 (courriel) : olivier.leconte@educagri.fr
Contact3 (courriel) : thierry.degrave@educagri.fr
Code postal : 76196
Ville : Yvetot
Département : Seine-Maritime
Type d'initiative : animation territoire/classe d'eau, milieu naturel, qualité de l'eau
Contexte : En Normandie, 55 % des masses d’eau souterraines sont sous le risque de pollutions ponctuelles de la ressource par ruissellements de pesticides. La lutte contre ce risque s’appuie sur deux volets complémentaires : la limitation des usages d’une part et la mise en place d’aménagements pour intercepter les transferts par écoulement d’autre part.
La zone tampon humide artificielle aménagée depuis 2015 (par l'association AREAS) est située sur la plaine dite « du parc », dans la mouillère en amont de la mare sur une parcelle du lycée située sur la commune de Valliquerville. Elle capte un petit bassin versant de 32 ha, entièrement cultivé par 3 agriculteurs. L’aménagement, implanté de manière à collecter les eaux de ruissellement du bassin versant, combine plusieurs processus qui participent à la dégradation de pesticides tels que l’adsorption sur la matière organique, l’absorption par les végétaux, la photodégradation ainsi que la dégradation par les micro-organismes associés aux plantes.
Objectif :
  • protéger la ressource en eau d'un bassin d’alimentation de captage classé Grenelle (prioritaire)
  • favoriser la biodiversité
  • créer un outil pédagogique à l’attention des responsables de l’aménagement du territoire, des étudiants, des élus et des animateurs de syndicats de bassin versant…
Description de l'action : La zone tampon représente 2 500 m² (soit 0.8 % de la surface du bassin versant).
Elle a une capacité de stockage de 1 000 m3 ce qui lui permet de stocker une lame ruisselée de 3 mm/ha (crue annuelle).
Le débit régulé en sortie de la zone tampon (débit de fuite vres mare existante) est calibré de manière à obtenir un temps de séjour de l’eau de 8 à 10 jours pour une hauteur d'eau de 20 à 70 cm, ce qui correspond au temps nécessaire pour pouvoir abattre de manière significative les pesticides présents dans les eaux de ruissellement et avant leur infiltration.
Résultats : - suivi de la biodiversité (faune et flore) sur la mare en 2015-2017 et sur la ZTHA en 2018, avec le même protocole
- mesures de débits et prélèvements automatiques : après un hiver 2016-2017 très sec, la remplissage a été correct en 2017-2018, permettant 3 périodes de prélèvements (mi-décembre 2017, fin janvier et fin avril 2018). 21 molécules de pesticides ont été quantifiées au total (dont glyphosate et AMPA récurrents), en rapport avec les produits épandus par les agriculteurs, et avec des concentrations inférieures en sortie (dégradation et dilution)
- fiabilisation des sites de mesures réalisée fin 2018
Utilisation pédagogique : La ZTHA est utilisée comme support pédagogique vers les apprenants
Autre valorisation : - articles presse : Région Normandie, Agri-Culture.fr, Paris Normandie, EAP Normandie
- panneau d'information in situ
- journée de démonstration vers les professionnels du territoire
- organisation en 2019, à l'occasion du centenaire de l'établissement, d'une journée autour des enjeux de l'eau avec des conférences
Calendrier : mise en service et inauguration septembre 2017, fin du financement de l'AREAS en 2019
Perspective : - recherche de financements pour continuer l'appui de l'AREAS, notamment sur la poursuite sur plusieurs années des mesures et de prélèvements
- entretien de la ZTHA et des abords par l'exploitation (écopâturage)
- poursuite du suivi de la biodiversité, afin de disposer d'une évolution sur le long terme
- appropriation complète par l'ensemble du personnel et des apprenants de l'établissement (par la création de supports pédagogiques notamment)
- création de références permettant de mettre en place d'autres ZTHA en région Normandie
Partenariats techniques/financiers :
  • Association AREAS
  • Agence de l'eau Seine-Normandie
  • Conseil régional Normandie
  • Fédération de chasse 76 et bureau d'étude Fauna Flora
bf_image1zone_humide_tampon.jpg unezthapourlimiterlestasfertsdepesticid_vue_generale.jpg