Surveillance des micropolluants dans les milieux aquatiques

Type de ressource : publication
Thématique : environnement - milieux naturels, autres
Description : (Synthèses  EauFrance n°13 - mars 2016)
Sur les 637 substances recherchées lors de deux campagnes de surveillance exploratoires menées en 2011 et 2012 sur l’ensemble du territoire (métropole et outre-mer), 51% ont été retrouvées dans les milieux aquatiques. Plastifiants, médicaments, pesticides… figurent parmi les familles de substances identifiées le plus souvent.
Les deux campagnes de surveillance, menées sur l’ensemble du territoire (métropole et outre-mer) en 2011 et 2012, ont permis d’acquérir des informations sur les concentrations en substances émergentes, non réglementées ou insuffisamment surveillées dans les milieux aquatiques. Menées lors du cycle de surveillance DCE 2010-2015, dans le cadre de deux plans nationaux (le plan de lutte contre les micropolluants et le plan sur les résidus médicamenteux dans les eaux), elles ont mis notamment en lumière ces résultats :
- 51% des substances recherchées sont bien présentes dans une partie des cours d’eau, plans d’eau, eaux littorales et eaux souterraines ;
- 38% de ces substances sont utilisées principalement comme pesticides et 33% pour des usages industriels ou domestiques, 25% sont des médicaments, et 4% relèvent d’autres usages (produits de soins corporels, par exemple) ;
- le plus fort pourcentage de substances quantifiées est observé dans les cours d’eau (70%), davantage connectés aux pressions polluantes. Parmi les substances le plus fréquemment retrouvées dans les cours d’eau : des conservateurs utilisés dans les cosmétiques et les produits de soins corporels (parabènes), des plastifiants (diisobutyl phthalate et bisphénol A), un composé tensioactif (p-Nonylphénol diéthoxylate), mais aussi des produits de combustion (HAP) - dans les sédiments.