Plan d'action relatif à une meilleure utilisation de l'azote en agriculture

Thématique : cadre général
Description : Le plan proposé fixe quatre grands objectifs : doubler le rythme actuel de 1,5% par an de baisse des utilisations d'azote minéral, réduire de 10% les pertes d'ammoniac, augmenter de 50% les volumes de fertilisants organiques azotés commercialisés (dont la moitié sous forme de digestats de méthanisation homologués) et réduire de près de 25% les pertes sous forme de nitrates.
Pour aller plus loin, le rapport suggère un plan d'action visant à réduire le recours à l'azote grâce aux outils d'aide à la décision dédiés à la fertilisation de précision et à de nouvelles plantes économes en azote, à la relance des légumineuses dans les rotations culturales ainsi qu'à la valorisation des effluents d'élevage, notamment par le biais de la méthanisation. Le plan suggère aussi une "levée des freins réglementaires à l'utilisation d'azote organique".
Les mesures proposées pourraient être financées par "une redevance pollution sur l'azote minéral qui pourrait être de l'ordre de 30 euros par tonne d'engrais azoté, ce qui générerait un produit annuel de 60 millions d'euros".