Gestion économe de l'eau en maraichage : puits, goutte-à-goutte, jarres poreuses connectées (Albi - Tarn)

Nom de la structure EPLEFPA du Tarn à Albi- "Les Jardiniers du Prestil"
Téléphone 05 63 49 43 70
Contact (courriel) claire.ponthus@educagri.fr
Contact2 (courriel) eric.cazes@educagri.fr
Contact3 (courriel) jonathan.dassonville@educagri.fr
Code postal 81000
Ville Albi
Département Tarn
Type d'initiative
  • économie d'eau
  • systèmes de culture
Contexte "Les jardiniers du Prestil" sont un chantier d’insertion, géré par le CFPPA, pour ouvriers maraichers, en AB (6 ETP par an, soit 5 à 12 personnes sur l’année et 1,5 ETP d’encadrement). Plus de 50 légumes différents sont cultivés/an, 48 arbres fruitiers (d'une douzaine d'essences différentes) en verger agroforestier, des légumineuses (pois chiches) ... et 14 ruches.
Sur 2,2 ha de surface totale, il y avait en 2019 : 9 ilots de légumes plein champ irrigables de 800 m2 chacun (8 par aspersion et 1 goutte à goutte) et 800 m2 de serres froides en double tunnel (400 m2 par aspersion et 400 m2 en goutte à goutte), pour un volume d'eau nécessaire d'environ 1 800 m3/an
En 2020, l'extension de la sole à irriguée rajoute 3 ilots de légumes plein champ irrigables de 800 m2 chacun (2 par aspersion et 1 goutte à goutte) et un verger de 2 000 m2 en goutte à goutte, pour un volume d'eau nécessaire d'environ 2 600 m3/an.
Les besoins en eau sont normalement assurés de novembre à mai par un puits avec pompe immergée, et de juin à octobre par de l'eau du réseau communal. Or, en 2019, la commune annule l'autorisation de l'utilisation d'eau du réseau d'eau potable...
Objectif
  • Augmenter la productivité maraichère et fruitière tout en faisant des économies d'eau
  • Trouver une solution alternative à l'utilisation d'eau de réseau pour l'approvisionnement
  • Expérimenter des solutions pour une meilleure efficience de l'irrigation afin de diminuer les consommations
Description de l'action 1/ préservation de la ressource "sol" : non labour, engrais vert, traction animale (cheval)

2/ diagnostic de la gestion de l’eau (bilan quantitatif et qualitatif, inventaire de la ressource, analyses physicochimiques et bactériologiques des eaux de puits) + coûts associés, réalisé en 2019 par BTS GEMEAU (projet M54)

3/ mai 2020 : réalisation d'un forage pour un nouveau puits de substitution (nappe à 9 m) à côté des serres + filtre à sable + pompe + raccordement à la cuve de régulation (de 10 m3) - cf. pj 1

4/ optimisation des quantités d'eau à utiliser en sol type boulbène (irrigations déclenchées lorsque le déficit hydrique atteint 30 mm) par pilotage fin des tours notamment sur la période d'utilisation maximale de l'installation d'arrosage (juillet)

5/ changement progressif de l'irrigation par aspersion en irrigation goutte à goutte (économie de 28 m3/an par exemple sur une campagne d'irrigation pour un ilot de pommes de terre) : à terme, 8 ilots en goutte à goutte et 4 ilots par aspersion (pour les cultures produites par semis). soit près de 300 m3/an économisés sur 8 ilots passés en goutte à goutte (représentant 22% des apports)

6/ expérimentation jarres poreuses connectées - cf. pj 2
mise en place en 2016 : construction des casiers en bois, mise en oeuvre des substrats, nstallation des jarres et des tensiomètres
1ère culture hiver 2016-2017 : mesure manuelle de la tensiométrie et du niveau d’eau dans les jarres
2ème culture été 2017 : partenariat avec l’entreprise Dralam pour la mise en place d’objets connectés, relevé à distance des valeurs de tensiométrie et du niveau TOR dans les jarres, envoi alerte téléphonique lorsque niveau d’eau atteint le seuil bas dans les jarres

7/ réfection de la zone de lavage des légumes
Utilisation pédagogique Participation de classes: Bac Pro Production Horticole du CFPPA, CAPA Métier de l’Agriculture, CAPA Jardiniers Paysagistes du CFA, Terminale Bac Pro PH Lycée, BTS GEMEAU, 1ère STAV...
Autre valorisation Présentation lors de la Journée technique de la 11e Semaine de l'eau (Lavaur, 15 mars 2018)
Support de la Journée technique "eau et agriculture : gestion de l'eau en maraichage biologique (16 octobre 2020)
Perspective Installation de sondes tensiométriques sur les parcelles en maraichage
Améliorations à créer autour du système connecté et du remplissage automatique des jarres sur l'expérimentation PIJPOC
Partenariats techniques/financiers Chambre d'agriculture, Agence de l'eau Adour-Garonne, Fonds de développement de l'inclusion, Fonds social européen, équipementiers (Agricontrol, Oyas-Environnement, Dralam technologies,...)
permacultureetirrigationavecjarresporeuses_p1050106_2.jpg permacultureetirrigationavecjarresporeuses_p1070664.jpg