Les nouveaux Systèmes Aquacoles : la Gestion Econome des Ressources eau et énergie (Fouesnant - Finistère)

Nom de la structure EPLEFPA de Quimper Bréhoulou
Téléphone 02 98 56 00 04
Contact (courriel) amelie.tagliaferro@educagri.fr
Contact2 (courriel) florence.eugene@educagri.fr
Code postal 29170
Ville Fouesnant
Département Finistère
Type d'initiative
  • animation territoire/classe d'eau
  • économie d'eau
  • traitement des effluents
  • qualité de l'eau
  • systèmes de culture
Contexte L’aquaculture est au cœur des grands changements environnementaux, sociétaux et économiques nécessitant la mise en place de nouveaux systèmes d’élevage qui répondent au mieux à ces enjeux. L’eau est aujourd'hui une ressource rare et protégée qui est à la base même des élevages aquacoles. Elle est nécessaire en quantité importante et en très bonne qualité. Cependant, en Bretagne, les pisciculteurs remarquent depuis quelques années une diminution importante de la quantité disponible pour les élevages et un renforcement des réglementations sur la qualité de l’eau utilisée. Ces changements les ont conduit à se tourner vers de nouvelles technologies recirculant l’eau, qui permettent d’économiser jusqu’à 90% de sa consommation, mais qui impliquent des connaissances biologiques spécifiques, des équipements coûteux et consommateurs d’énergie et une gestion précise de ce système complexe.
De ce constat, le lycée professionnel aquacole de Brehoulou (Fouesnant) a initié et anime une dynamique structurante au sein de l’établissement et de ses partenaires : « les nouveaux Systèmes Aquacoles vers la Gestion Économe des Ressources » (le projet SAGER).
Le lycée professionnel aquacole de Brehoulou comprend de nombreuses structures aquacoles complémentaires alimentées en eau de forage (salmoniculture en circuit ouvert, étangs en deuxième eau, circuit fermé thermo-régulé recirculé à 90%/h) ainsi qu'un parc ostréicole. La construction d'une serre Modèle Expérimental sur la Durabilité des Systèmes Aquacoles (MEDUSA), complémentaire des équipements actuels, vise à mieux appréhender la réalité des conditions d’activités des aquaculteurs bretons et atteindre plus aisément les objectifs du Projet SAGER,
Objectif Le projet SAGER propose avec les apprenants, les enseignants, les professionnels et les partenaires de :
- co-créer des livrables sur les connaissances acquises sur des systèmes économes en eau et en énergie,
- expérimenter ces systèmes à l’échelle pédagogique et professionnelle par le développement d'une plateforme expérimentale
- promouvoir toutes les actions menées dans ce cadre au sein de l'établissement et auprès des partenaires du territoire, pour une offre de formation et de partenariat orientée vers l'aqua-écologie
Description de l'action - rencontre avec les professionnels du territoire et les acteurs de la recherche, réalisation d'un état des lieux des systèmes d’élevages aquacoles bretons. Mise en réseau avec les associations locales sur les transitions écologiques
- développement de contacts et partenaires en Europe (programme ERASMUS +)
- mobilisation d'une équipe de chaire autour de thématiques communes : aqua-écologie, outils de diagnostic de durabilité, systèmes aquacoles recirculés et épurés low tech, aquaponie, ...
- diagnostic (consommation eau et énergie) des installations
- conception d'un serious game Game of Water pour comprendre les enjeux d’une entreprise aquacole et analyser son impact sur le milieu aquatique dont elle dépend
- co-conception et co-construction d’une serre aquacole pédagogique et expérimentale Modèle Expérimental sur la Durabilité des Systèmes Aquacoles (MEDUSA) (réalisée en 2020) : action dans le cadre complémentaire d'un projet CASDAR TAE+ 2020-2023 (avec l'EPLEFPA de Guérande et l'Institut Agro)
  • avec économie d'eau (circuit recirculé, filtration adéquate - mécanique, biologique aérobique ou anaérobique, minéralisation...), d'énergie (pompe faible puissance, pompe solaire, airlift, pompe bélier, …), de matières (co-culture multitrophique, aliments à base de protéines à bilan écologique intéressant,...)
  • projets proposés : aquaponie, photobioréacteurs pour production algale low tech, circuit recirculé et épuré par floculation des boues, ...
Utilisation pédagogique Les classes et les enseignants sont mobilisés à tous les niveaux
- Avec les bacs pro aquaculture :
  • . EIE : en créant des modules aquaponiques et des phyto- bioréacteurs en recyclant des fûts de bière (formes low tech de production)
  • . séances d’agroéquipement : en participant au chantier de construction de la serre expérimentale et pédagogique
- Avec les BTS Aquaculture :
  • . MIL Expérimentation : en construisant un système aquaponie à échelle 1, en mettant en place une expérimentation en circuit fermé, en faisant le suivi des expérimentations alimentaires de la pisciculture et en rencontrant le service R&D de notre partenaire expérimental, en construisant un projet d’aquaculture multitrophique sur des huîtres et bigorneaux sur notre parc ostréicole, en appuyant la création de la mini entreprise Green fish. Présentation de leur projet lors de la journée internationale Les 48h de l’agriculture urbaine,
  • . Journée technique sur les low tech en aquaculture mise en place en 2020 en lien avec nos partenaires experts et associatifs locaux,
  • . Temps fort sur le bassin versant avec l’intervention de nos partenaires professionnels aquacoles et institutionnels,
  • . Pluri : utilisation du jeu de plateau Game of Water pour comprendre les enjeux d’une entreprise aquacole et analyser son impact sur le milieu aquatique dont elle dépend,
  • . Pluri : co-construction d’un outil d’évaluation de la durabilité d’une entreprise aquacole (IDEA4/IDEAqua)
- Egalement, certains temps sont pris en accord avec l’ensemble de la chaire aquacole. Comme le suivi de la qualité de l’eau qui se déroule tous les jeudi midi pour comprendre et analyser l’impact de notre pisciculture sur la qualité de l’eau.
- Les professionnels rencontrés en Erasmus sont devenus des contacts pour les stages des apprenants en Europe.
- Les élèves ingénieurs de l'Institut Agro (Agrocampus Ouest) ont reçu également des BTS Aquaculture une "commande" d'étude sur la problématique de la valorisation des boues d’élevage, qui s’appuie sur une préoccupation concrète des pisciculteurs.
Autre valorisation fiche pollen SAGER : lien
fiche pollen MEDUSA : lien
poster de présentation : cf. ci-dessous
vidéo interview d'Amélie Taggliaferro, cheffe de projet : cf. ci-dessous
intervention en séminaire Agreenium "La transition vers des systèmes d'élevage basés sur la diversité animale" (19 janvier 2020)
Calendrier Projet SAGER : 2018-2021
CASDAR MEDUSA : 2020-2023
Perspective Journée de fin de projet SAGER : mars 2021
Poursuite du projet MEDUSA > 2023
Partenariats techniques/financiers Eco-conception : Explore, Konk Ar Lab, Low tech Lab, BET LA HAUT...
Expérimentation : INRAe, ITAVI, Institut Agro Rennes, partenaires des CASDAR ADAPT, BEA, MEDUSA, professionnels de la filière aquacole (STEB, CIPA, CRC, FFA) ...
Innovation : APIVA, ERASMUS...
Pédagogie : Institut agro, Bergerie nationale, EPLE Guérande, DNA Rennes, ...
Financiers : MAA/DGER (dispositif "Chef.fe de projet de partenariat" 2018-2021 et CASDAR TAE 2020-2023), Fondation crédit agricole, Région Bretagne, Agence de l'eau Loire-Bretagne
optimisationdelagestiondeleauetdelene_serre_medusa.png
Vidéo de présentation (1)
Vidéo de présentation (2)