La qualité des eaux de pluie

Type de ressource
  • publication
Thématique
  • environnement - milieux naturels
  • eau-agriculture
Description La composition chimique des précipitations a été suivie de 1977 à 2009 sur trois stations du réseau de Météo-France. Sur la période étudiée, l’acidité baisse et s’approche du niveau naturellement observé dans les eaux de pluie. Les dépôts de sulfates, source d’acidité, diminuent jusque dans les années 90 puis se stabilisent. En revanche, les dépôts moyens de nitrates et d’ammonium, qui contribuent à la fois à l’acidification et à l’eutrophisation des écosystèmes, restent stables. En 2005, les surfaces d’écosystèmes dégradés par les précipitations acides en Europe sont en baisse par rapport aux années 80, toutefois, leur retour à un état initial peut encore être long...