Hydromorphologie, de quoi parle-t-on ?

Type de ressource : multimédia/en ligne
Thématique : environnement - milieux naturels, gestion - acteurs
Description : La Directive Cadre Européenne sur l’Eau (DCE) donne l’objectif d’atteindre le bon état écologique des masses d’eau. Ce bon état est obtenu si les éléments biologiques et physico-chimiques des milieux aquatiques y correspondent et si les conditions hydromorphologiques le permettent.
Pour l’hydromorphologie des cours d’eau, on prend en compte 3 éléments de qualité : le régime hydrologique, la continuité écologique et les conditions morphologiques. Sur le Réseau de Contrôle de Surveillance (RCS), ces éléments sont évalués en s’appuyant sur divers protocoles et référentiels.
Comme son nom l’indique, l’hydromorphologie étudie les formes générées par l’eau. Dans les cours d’eau, l’analyse porte sur la géométrie du lit et des berges et sur les causes de leurs transformations spatiales ou temporelles. Ces dernières sont étroitement liées aux flux liquides et/ou solides, à la dynamique de la ripisylve et à l’influence de l’Homme.
Tel qu’indiqué dans le texte afférent à la vidéo, l’origine et l’évolution des formes des cours d’eau résultent de processus dynamiques : érosion, transport solide, sédimentation et débordement (submersion, inondation). L’hydromorphologie permet de comprendre et réguler l’énergie transportée par l’eau en fonction de différents débits.
Ce court film d’un peu plus de 5 minutes est facile à suivre. Il s’appuie particulièrement sur les interventions d’acteurs de l’eau venant de différents horizons, qui s’intéressent de près à l’hydromorphologie.