Analyse spatio-temporelle des défaillances des réseaux d’eau potable, un nouveau levier pour la priorisation des conduites à renouveler

Type de ressource : publication
Thématique : eau potable
Description : Les systèmes de distribution d’eau potable au même titre que les autres réseaux techniques constituent un patrimoine important au sens comptable. La gestion de ces réseaux vise à pérenniser l’accès des populations à l’eau potable en qualité et quantité satisfaisantes traduisant un certain niveau de service. Les réseaux d’eau sont un assemblage de dispositifs techniques dont une grande partie est enterrée. Ceci rend leur diagnostic difficile et nécessite la mise en place d’une politique, désignée par « gestion patrimoniale ». La gestion patrimoniale se traduit par des actions à court, moyen et long terme. Elle vise à connaitre l’état du patrimoine, et à mettre en place des outils pour le diagnostiquer dans un premier temps et à planifier les actions nécessaires pour le maintenir en état dans une seconde phase. Le travail que nous menons s’inscrit dans cette perspective de diagnostic en proposant un nouveau critère qui permette d’établir des priorités pour le renouvellement. L’intérêt est de pouvoir discriminer les conduites vulnérables par une analyse spatio-temporelle qui part d’un constat simple : le diagnostic ignore souvent les dimensions : topologie du réseau et tendance d’évolution des défaillances. Ainsi, le nouveau critère permet d’avoir une vision holistique du réseau en identifiant les zones à fortes défaillances, dites « hotspots » et leur évolution dans le temps. Ce nouveau critère permet donc d’avoir une représentation visuelle en utilisant la topologie du réseau, représentation qui fournit un diagnostic du réseau et peut également servir à évaluer l’efficacité de politiques de renouvellement a priori.