A la reconquête de la qualité de l'eau en France : Impact de l'élevage sur les pollutions nitriques

Type de ressource : publication
Thématique : environnement - milieux naturels, eau-agriculture
Description : La qualité de l'eau est un sujet majeur pour le monde agricole. De l'Europe à la France, ce numéro des Dossiers techniques de l'élevage dresse l'état des lieux du statut de l'eau face aux nitrates dans les bassins de production agricole. Il décrit le cadre réglementaire mais également la stratégie déployée par l'élevage herbivore français pour reconquérir la qualité de l'eau.
En Europe, chaque pays défend sa politique de moyens mis en œuvre pour tenir les objectifs fixés par la directive «Nitrates». Toutefois les résultats sur les stations de suivis des eaux profondes montrent des effets des politiques conduites sur la qualité de l’eau très variables.
En France, dans la plupart des territoires où sont élevés des ruminants et où une part importante de la SAU a été maintenue en herbe, la teneur en nitrates des eaux s’améliore significativement. La meilleure valorisation des engrais de ferme a eu pour conséquence de faire chuter les livraisons d’engrais azotés dans les régions d’élevage de l’Ouest. A ce titre, la Bretagne et les Pays de la Loire ont ainsi quitté le top cinq de la consommation nationale d’engrais : les livraisons ont baissé respectivement de 33 % et de 30 % entre 1991 et 2014. Par ailleurs, les politiques publiques et l’investissement conséquent des éleveurs dans la création d’ouvrages de stockage associée à des pratiques agronomiques vertueuses signent cette reconquête. Les bassins de production de grandes cultures présentent une tendance contrastée avec des dégradations faibles à fortes, voire pas d’évolution. Hors zone vulnérable, l’élevage d’herbivores associé à de la prairie est une garantie forte de maintien d’une eau de qualité.